Nedjemet Rhodopis

Age : un peu moins de 30 ans
Sexe : Féminin
Classe : Danseuse
Signes particuliers : Aucun connu

Psychologie :

D’un abord facile, toujours douce et souriante, ses mouvements sont gracieux et mesurés. C’est une personne charmante en tout point, attentive et même attentionnée. Elle est un puits de connaissance sur des sujets très divers et surprenants, sujets qu’elle choisit dans la conversation toujours en relation avec ses interlocuteurs, marque de son intérêt et de sa politesse extrême. Elle engage facilement la conversation et semble aimer la compagnie des gens et les endroits publics.

Elle est d’une franchise souvent déconcertante et se montre intraitable avec les menteurs ou les falsificateurs. Elle ne cache pas être peureuse, sa hantise de la nuit la pousse parfois à demander de l’aide même à un inconnu quand elle se fait surprendre par la -relative- obscurité des rues de Sanctum. On dit qu’elle dort même toujours dans une pièce complètement éclairée.

Elle aime les choses et les gens de qualité. Ses manière sont relativement apprêtées et toujours raffinées. Elle ne s’emporte jamais, aime rire et croquer la vie comme elle se présente tant et si bien qu’elle peut sembler insouciante et superficielle parfois. Il semble qu’elle cherche la perfection en toute chose, même dans les détails du quotidien, comme si elle portait une attention extrême à chacun de ses gestes et à ceux de celles et ceux dont elle s’entoure, aux choses ou aux gens qu’elle touche ou qu’elle regarde simplement, à ce qu’elle mange ou boit, au parfum qu’elle respire…

Elle a des airs de princesse orientale, mystérieuse et richissime, son domaine à Sanctum est extraordinairement exotique et luxueux, sans ostentation. Tout y est raffiné et subtil, à l’image de la maîtresse des lieux. Son personnel de maison est particulièrement discret dit-on.

Histoire :

Elle est arrivée à Sanctum il y a plusieurs mois, en provenance de Heiron.
En ville les marchands et les fabriquants de produits haut de gamme la connaissent déjà de nom et ont pratiquement tous été en affaire avec elle.

Dernières nouvelles :

– Nedjemet est annoncée -et attendue- au Cabaret comme danseuse.
– Sa demeure à Sanctum est gardée nuits et jours par des gens en armures.
– Est hospitalisée à la Croix D’Yustiel depuis peu

—————–

La dame a quitté l’hôpital assez rapidement malgré l’avis des Médecins. On ne sait par quel moyen, elle aurait recouvré sa santé totalement très rapidement ensuite.

Nedjemet a fait une apparition au Cabaret pour la fête de fiançailles de la jeune serveuse Mayli, dansant pour la première fois en public à Sanctum. Il semble que la prestation a été remarquable (^^).

——————-

La villa Rhodopis de Poéta fut partiellement détruite lors d’un incendie d’origine criminelle il y a quelques semaines. Les travaux de réhabilitation ont commencé dernièrement.
Dans le même temps Dame Nedjemet a débuté le recrutement d’une équipe d’exploration(*).
Plusieurs personnes se réclamant de sa suite(*), dont l’adolescente Taminu se mêlent enfin à la population locale. Les dangers qu’ils fuiyaient auraient ils été écartés finalement ? Quoiqu’il en soit la demeure principale de ces étrangers n’en reste pas moins gardée.

———————

Le sable était brûlant sous ses pas. La jeune femme progressait rapidement sur la dune, concentrée sur sa destination. Quelques mètres derrière elle, à son insu, une personne la suivait, qui n’existait pas, qui ne souffrait pas plus qu’elle de la chaleur étouffante de cette fin de matinée.

Eltnen, quelques minutes avant midi.

Nedjemet accéda au plateau rocheux qu’elle avait repéré plusieurs jours plus tôt, à l’écart de la route des caravanes, caché des voyageurs par une dune immense. La lumière était toujours très vive à cette heure et l’horizon ondulait sous l’effet de la chaleur, allongeant les ombres au loin.
Le jeune femme ferma les yeux. Elle défit ses bottes et laissa choir au sol l’ample tunique dans laquelle elle s’était drapée pour le voyage. Le reste de ses vêtements eut tôt fait de la rejoindre, et elle se présenta ainsi nue aux rayons du soleil. Avec une grâce infinie, elle se plaça ensuite au milieu de la pierre et se mit en position, sur la pointe des pieds, les bras légèrement arrondis et le visage tourné vers la source de lumière.
Celui qui n’existait pas s’assit dans le sable sans bruit, intrigué, et ne chercha plus à se dissimuler. Nedjemet ne bougea pas, qu’elle fut consciente ou non de sa présence à cet instant, comme statufiée pendant quelques secondes qui semblèrent une éternité.

Au moment où dans Sanctum l’horloge Atréienne sonnait enfin midi, la statue reprit vie tout à coup, Nedjemet se mit à danser.

————————–

Les rumeurs vont bon train ces derniers temps, on dit que la dame cherche à séduire tous les hommes qu’elle croise, on dit aussi qu’elle y parviendrait bien trop souvent,

On dit qu’elle aurait changer ceux qui lui ont résisté en statue de pierre d’un simple geste,

On dit que sa fortune est immense, mais on ne peut pas dire comment elle se l’est procurée,

On dit également qu’elle se prépare pour un spectacle de danse au Cabaret, mais on ne dit pas quand.

On dit aussi qu’elle n’est pas d’origine élyséenne, mais qu’elle aurait obtenu officiellement la protection de Sanctum, on se demande bien comment.

On dit qu’une ombre quitte sa demeure tous les matins avant l’aube et se perd en ville, mais on ne dit pas qui.

On dit encore qu’elle cherche à réunir des personnalités, probablement pour flatter son propre égo… Ou bien c’est un homme de Théobomos qu’elle chercherait à contacter, mais on ne dit pas son nom.

On dit que les visiteurs sont toujours plus nombreux, qui demandent à la voir, et on en connait personnellement qui l’on fait, mais pas soi.

On dit.. on dit beaucoup de chose sur elle, assurément.

——————–

La Dame est de retour à Sanctum après six mois d’absence.
On l’a vue en ville, au cabaret notamment la veille au soir. Tant et si bien que ce matin il y avait la queue devant chez elle, pour la voir !

————–

La villa Rhodopis de Poéta a été préparée semble-t-il, et attend ses visiteurs, tandis que l’absence de la Dame à la soirée costumée du Cabaret fait bondir la rumeur.

———————-

Maison Rhodopis
Canal Céleste à Sanctum.

On entend assez souvent ce nom dans les rues de Sanctum, sans trop savoir pourquoi en réalité. La demeure elle-même n’a rien de spécial vue du dehors, si ce n’est que les fenêtres, pourtant particulièrement nombreuses, sont toutes obstruées de l’intérieur par des tissus de couleur. Bref, on ne voit rien, et on n’entend jamais rien non plus. Même fenêtres ouvertes, nul n’a jamais rien entendu depuis la rue.
La place a été gardée nuit et jour par des personnes en armure de plate qui n’étaient pas très loquaces, et puis récemment la surveillance a cessé. C’est assez saugrenu dans ce quartier justement tranquille et déjà complètement quadrillé par de nombreux templiers.

Cette bâtisse est très grande, ce qui est toutefois très normal dans ce quartier. Dame Nedjemet y vit entourée de gens au teint foncé comme elle, et qui sont très discrets la plupart du temps. Mais pour savoir combien ils sont exactement, c’est une autre paire de manches. En tout cas son personnel est presque exclusivement composé de jeunes femmes. On dirait qu’ils (ou plutôt elles) n’osent pas sortir, tout leur est livré à domicile depuis qu’ils se sont installés. Ça ne fait qu’amplifier la rumeur à leur sujet d’ailleurs. Certains disent qu’ils viennent du désert, d’autres qu’ils ont vécu à Poéta ou encore à Heiron avant de s’installer à Sanctum, mais tous s’accordent à penser que ce sont des étrangers… On en a vu d’autres, en Elysea ces derniers temps.

~~~~

Les habitants connus,
(En dehors de la propriétaire des lieux)

– Taminu –
C’est une adolescente d’une quinzaine d’année, elle a fait une « entrée » remarquée en ville quand sa maîtresse Nedjemet a dû se faire hospitalisée à la Croix d’Yustiel dans des circonstances étranges.On la voit souvent en compagnie d’Askharn et de sa compagne Sennha, elle répète avec fierté à qui veut l’entendre qu’il est son protecteur.
Elle semble assez limitée et comprend mal quand on lui parle. Elle même n’est pas tout à fait capable de faire des phrases correctes et sa prononciation laisse grandement à désirer. Elle est au service de dame Nedjemet qui lui enseigne la danse, entre autres. C’est une des rares habitantes de la maison à sortir régulièrement et à se mêler à la population.

– Nella –

– Palomides –

Déposez ici votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s