Créer un personnage pour RP sur un MMO (1)

Promontoire

L’équipe de Esprit d’Orr m’a conviée à une sorte d’assemblée « d’utilisateurs avertis » afin de discuter des usages et des règles implicites, ou à expliciter, qui régissent certains aspects du roleplay sur MMORPG.

J’ai pris pas mal de temps pour clarifier ma réflexion, ce que je n’avais même jamais fait pour ici.

Vous pourrez donc lire ci-dessous ce que j’ai répondu à leurs questions. Attention ici il s’agit de jouer sur GW2, c’est un message » à destination de la communauté présente sur ce jeu. Je ne suis pas sûre que pour un autre MMO j’écrirais la même chose tout à fait. Mais bon les bases resteraient les mêmes évidement.

Je suppose également que je reviendrais sur tous ces sujets, si je peux me motiver à publier les choses que je garde en brouillon (je dois manquer de guts, sans doute^^) pas sûre que ça puisse vraiment intéresser quiconque.

Cette fois c’est publié, même si le forum n’est pas ouvert à la lecture. Je n’ai donc pas de raison de ne pas vous le donner. Évidemment il ne s’agit pas de créer le personnage visuellement, on parle de Background ici :

A.- La création des personnages : ce qu’il ne faut surtout pas faire.

Comme je l’ai déjà dit à plusieurs reprises ici et là, mon avis est qu’on peut TOUT jouer (comme type de personnage).
ça dépend dans quel cadre, ça dépend avec qui et ça dépend comment.

Les personnages clichés ont le même potentiel que les autres.
Les autres… sont aussi clichés d’une certaine façon… Car il n’y a pas 50.000 archétypes possibles en réalité, seulement des variantes d’une 20 aine existants, et ils ont tous déjà été joués des milliers de fois, en mieux, par un autre que soi.
Personnellement, j’aime qu’on me surprenne et qu’on m’inspire. Peu importe l’archétype en face, c’est le « jeu » (d’acteur) qui comptera, la façon de le présenter et de le proposer aux autres.

Je sais qu’un certain nombre de joueurs ne comprennent pas ce point de vue. J’ai cru comprendre que cela était dû au fait que beaucoup semblent accorder trop d’importance aux publications des BG sur les forums. Si quelque chose est écrit dans le BG alors c’est que cette « vérité » (si tant est que ça en soit une du point de vue de l’auteur d’ailleurs) doit s’imposer à tous.
Mon avis est que NON, et puis quoi encore !
Les BG sont des éléments HRP qui permettent de proposer le concept de son personnage à qui a envie de le lire. HRP.

En jeu, ce qui compte c’est ce qui se passe en jeu (oui, dit comme ça c’est très con) :
Donc si Trucmuche veut jouer la fille de la Reine Jennah, c’est son droit. Par contre chacun est libre d’adhérer à cette proposition, ou libre de la refuser.. Si Trucmuche parvient à trouver des joueurs que ça intéresse, qui est ce que ça dérange ?! Certainement pas moi. Car nous sommes encore et toujours libres de décider que ceux qui croient Trucmuche ont fumé la moquette également.

La « vérité » qui est inscrite dans le BG, on s’en tape. Elle n’existe pas iRP, que pour celui/celle qui l’a postée. Et c’est son problème, par le nôtre.

Cet aspect de mon point de vue étant explicité, je vais tâcher de répondre à la question, à ma façon : :lol:

Les écueils à éviter :persofeminin titre

1- Obliger les autres à croire à votre histoire :

De la même façon qu’on ne peut pas interdire à quiconque de jouer ce qu’il veut et qui il veut, il faut accepter que les autres joueurs refusent d’intégrer dans leur roleplay tout ou partie de votre personnage, surtout si vous prenez des libertés par rapport aux usages (avec le lore du jeu notamment).

Plus vous ferez des choix ‘litigieux’ plus vous prenez le risque que les autres vous embête HRP et que iRP ils ne vous prennent pas au sérieux.

Si vraiment vous ne pouvez pas envisager de faire un personnage “politiquement correct” alors éviter de publier son BG intégral, et ne vous présentez pas à des joueurs inconnus en déballant votre histoire. Le mieux est souvent de ne jamais rien dire, mais de le laisser croire (ou pas) à ceux qui vous entourent, en laissant planer le doute.

Vous voulez jouer une banshee-succube-princesse ? Vous devez accepter que certains vous prennent seulement pour une pute sous amphét sapée pour Guignol.

2- Faire un personnage pour faire plaisir à quelqu’un ou à un groupe de joueurs :

Vous devez créer un personnage qui vous convienne, à vous et à vous seul, parce que c’est vous qui allez le jouer, et vous seul.

Si vous faites un personnage pour faire plaisir à quelqu’un, ou pour boucher le trou dans le BG d’un autre personnage, vous courrez le risque de ne pas pouvoir jouer votre rôle convenablement. D’abord parce qu’il ne vous correspondra pas assez, ensuite parce que les circonstances qui ont concouru à sa création pourraient changer et que du coup il serait inadapté et vous ne sauriez plus quoi en faire, ni comment le changer. Ou bien encore parce que vos camarades pourraient ne pas être disponibles (ou même arrêter de jouer), du coup votre personnage se retrouverait vidé de son sens, de son épaisseur.

C’est une situation pénible à jouer et il n’est pas évident de trouver de quoi rebondir. Cela demande un effort, un investissement qui en décourage plus d’un.

3- Jouer un personnage trop renfermé, ou haïssable, ou qui n’aime personne :

Le roleplay est un un divertissement social. Si aucun autre personnage ne supporte le vôtre vous vous compliquez la vie (inutilement). Il faut qu’il soit un minimum capable d’aller vers les autres et de tenir un peu une conversation.

On peut tout à fait jouer quelqu’un d’antipathique mais il faut lui trouver quelque chose que les autres pourraient aimer en lui/elle sinon vous courrez le risque de vous retrouver sans audience ou presque, vous allez vite tourner en rond.

Jouer un personnage désagréable vous fait également courir le risque que les autres joueurs se méprennent sur vos intentions. Dans ce cas il faut vraiment prendre grand soin de sa communication HRP pour rétablir la distantiation. Ca n’est pas toujours évident.

nains LII4- Jouer un enfant (en personnage principal) :

ça tourne vite en rond étant donné que la marge de progression est limitée par le fait que le temps ne passe pas si vite que ça et que le jeu ne propose pas « d’activité » pour les enfants, il y a trop de choses qu’ils ne peuvent pas faire, connaître etc. Même quand ils sont bien joués, j’ai remarqué que leur existence n’était pas toujours très crédible ni cohérente avec le fait qu’ils sont des enfants.

En plus du PvE et du PvP qui leur est pratiquement impossible de pratiquer en RP, il faut aussi compter sur le fait que les personnages “adultes” ne vont pas forcément, et très logiquement, vouloir mêler un enfant à leur conversation d’adultes. Vous vous coupez alors d’une partie des aventures, ça peut vite devenir frustrant.

5- Jouer un personnage trop pré-défini ou détaillé (à fortiori un PNJ tiré d’un autre univers) :

C’est un peu la même chose que le point 2 ici. Vous courrez le risque de ressentir négativement un décalage (qui arrivera forcément tôt ou tard) entre ce que vous avez défini/imaginé et ce qui va arriver iRP.

Vous pouvez tenter de jouer une version adaptée, retravaillée, de Legolas ou de Naruto si l’envie vous prend mais vous ne pourrez pas jouer le vrai Legolas ni le vrai Naruto bien longtemps. D’une part vous allez vous heurter à l’incompréhension des autres joueurs (malgré le point 1), et surtout vous allez constamment générer des anachronismes et des incohérences que vous ne pourrez pas juguler. Ce type de personnage n’est véritablement viable que sur une durée de jeu déterminée et dans un contexte qui serait pré-défini, et cloisonné du reste du roleplay de la communauté.

6- Chercher forcément l’originalité :

a/.
Il faut avouer que celui qui cherche l’originalité tombe souvent dans l’excès et la surenchère. C’est très mal vu par les autres surtout parce que ça laisse peu de place à leurs propres histoires. C’est une tentation bien normale que de vouloir jouer un héros ou une héroïne au destin particulièrement tragique, romanesque, épique.. Sauf que si vous cumulez trop de particularité et d’exceptionnel, votre personnage perd réalisme, cohérence et crédibilité… En plus de lasser vos camardes de jeu, qui aspirent à se trouver un peu sous les lumières de la gloire également.

b/.
Comme le point a/ est rarement suivi, il s’avère que l’originalité n’est plus tout à fait là où on aurait pu croire au départ. Il y a déjà des milliers de héros tous plus exceptionnels les uns que les autres en jeu, et dont les destins sont tous extraordinaires. Du coup si vous voulez être original, faites simple au possible (un type (ou une typette) normal avec une famille en vie, sans histoire spécifique -que celles que l’avenir vous réserve en jeu-). Le temps que vous ne passerez pas à lui inventer une histoire passée, mettez le pour approfondir sa psychologie et sa personnalité (sans chercher à trop en faire !).

Pour faire original, renseignez vous sur ce qui est déjà beaucoup joué dans la communauté, et ne le faites pas ^^.

7- Jouer un personnage sans but, sans projet.aion-mmorpg-creation-perso_197

a/.
Quand vous avez votre personnage et son passé, il ne faut pas oublier de lui donner un soupçon d’avenir. Il y a de trop nombreux personnages qui finissent par être très fades, malgré le soin qu’on a pu porter à leur création, parce qu’ils n’ont pas d’objectif, pas de plan, pas d’envie qui les motive et qui les pousse à avancer.

Il faut que ça ne soit ni trop vague/inatteignable, ni trop restreint (facile ou court). Cet élément peut s’avérer compliqué à trouver s’il ne vous vient pas naturellement dès le départ. D’autant plus que vous ne pouvez pas seulement compter sur les autres pour vous “porter” et développer pour vous votre personnage et son histoire.

Cet objectif, ce point de mire, peut par la suite, temporairement, devenir un moteur pour d’autres personnages (qui devienne des amis ou des ennemis). C’est vraiment le moyen le plus facile de faire des rencontres et de développer des relations roleplay avec un grand nombre de personnages.

b/.
L’excès inverse consiste à déterminer l’avenir de votre personnage.. D’abord vous ne pouvez pas être sûr de ce qui va arriver si vous tenez compte des interactions que vous avez avec les autres joueurs (ce qui est l’essence du roleplay, rappelons le). Ensuite, lorsque les autres joueurs se rendent compte que quoiqu’ils fassent et disent, vous ne bougez pas votre personnage des rails sur lesquels il est posé, l’agacement et le découragement les guettent. Çà peut être très rassurant pour certain, mais c’est particulièrement inutile, et surtout contre productif.

8- Ne pas assumer ses choix :

Quoique vous fassiez, quelque soit les risques que vous prenez quand vous définissez votre personnage, le dernier écueil à éviter est celui de ne pas assumer pleinement vos choix. Pour les autres joueurs en face c’est particulièrement désagréable, et cela génère toujours du “drama” RP et HRP. Il n’y a rien qui pourrisse plus les communautés de rôlistes que les drames HRP liés à des incompréhensions et/ou tricheries RP.

Je ne dis pas qu’il faut jouer forcément en conformité avec le plus grand nombre, mais sachez que les rôlistes sont prompts à couper les têtes qui dépassent. Plus votre personnage sera sujet à l’opprobre publique, excessif, politiquement incorrect, bizarre, hors norme… Plus vous devez vous préparez à le jouer (pour le jouer sans faille de cohérence), à le défendre iRP (HRP vous ne devez d’explication à personne), et surtout, à le perdre.

Vous jouez un assassin, vous devez savoir que vous finirez très probablement assassiné (ou pendu si les autorités venaient à le savoir). Vous jouez un voleur, vous ferez forcément un tour en prison, ou deux ou trois (ou pire ^^). Vous jouez un méchant, les gentils vont vous donner la chasse et certainement chercher à vous tuer. Vous jouez un trop gentil (naïf, idiot etc), les moins gentils vont peut-être chercher à vous tromper, voler, mentir ou que sais-je encore. Vous jouez un soldat, il sera gravement blessé, peut-être même perdra-t-il un oeil ou un bras. Vous jouez un asocial, vous aurez du mal à trouver à qui parler. Etc.

Tâchez d’envisagez toutes les possibilités, et si vous n’êtes pas près à les affronter, repensez-y avant de jouer le personnage en question.

Déposez ici votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :